Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Laurence Pernoud’

http://www.rts.ch/archives/tv/divers/3469530-laurence-pernoud.html

Je voudrais vous faire découvrir ce document qui nous vient des archives de la télévision suisse romande:

En février 1973, l’émission Actualités au féminin rencontre Laurence Pernoud, auteur de deux best-sellers traduits en plus de 40 langues.

Un entretien qui nous permet de mettre le doigt sur les plus grandes difficultés des femmes autour de la naissance. Nous pensons trop… et cela complique tout!  D’où la difficulté des « femelles des mammifères les plus évoluées » d’accoucher bêtement en toute tranquilité…

Sans rire, les quelques paroles de cet échange permettent si bien de prendre la température de la pensée de l’époque.

Toutefois, ce qui m’interpelle plus particulièrement,  c’est ce retour au « point zéro » dont parle Laurence Pernoud. Il est si difficile de préparer une femme à vivre cela. Il me semble que sans en avoir fait directement l’expérience, nous pensons toujours mieux nous préparer ou gérer cela… alors que pour toutes celles que je connais, je retrouve toujours l’étonnement d’avoir aussi passé par là (et parfois beaucoup d’amertume… ).

Je crois qu’il y a un grand tabou pour nombreuses d’entre nous. Nous ne témoignons pas de ces déboirs trop proches de la faillite pour notre société perfectioniste. Mais sans éclairer cette ombre, nous laissons dans la souffrance les femmes qui viennent après nous et qui, le plus souvent dans la solitude, ont le sentiment d’être les seules à n’avoir pas su gérer ce grand remue-ménage.

Habituées à tout controller, voilà que pour une fois nous nous retrouvons face à une situation où la vie brute apparaît sans fards. Il nous est possible de préparer une naissance, mais malgré le soin que nous mettons à cela, la vie sera toujours plus grande et souvent, imprévisible, dépassera du cadre pour notre plus grande chance…

Cependant, l’expérience est d’autant plus amère que nous n’avons pas les clefs pour transformer ces blessures et restons trop souvent persuadées que nous sommes les seules à n’avoir pas réussi dans l’entreprise.

Après avoir parlé plus haut de la pensée de l’époque, il me faut quand même ajouter une pensée pour le journaliste qui conduit l’entretien, c’est absolument consternant…  Heureusement qu’il s’occupait d’actualité féminine… Etait-ce vraiment l’air du temps?

Et presque 40 ans plus tard où en sommes nous?

Julie Breukel Michel

Publicités

Read Full Post »